Comprendre

Comment définir la violence?

Il existe plusieurs définitions de la violence conjugale. « La violence conjugale se caractérise par une série d’actes répétitifs, qui se produisent généralement selon une courbe ascendante. Les spécialistes appellent cette progression «l’escalade de la violence». Elle procède, selon un cycle défini par des phases successives marquées par la montée de la tension, l’agression, la déresponsabilisation, la rémission et la réconciliation. À ces phases correspondent chez la victime la peur, la colère, le sentiment qu’elle est responsable de la violence et, enfin, l’espoir que la situation va s’améliorer. »1 Dans la Politique québécoise d’intervention en matière de violence conjugale : « La violence conjugale comprend les agressions psychologiques, verbales, physiques et sexuelles ainsi que les actes de domination sur le plan économique. Elle ne résulte pas d’une perte de contrôle, mais constitue, au contraire, un moyen choisi pour dominer l’autre personne et affirmer son pouvoir sur elle. Elle peut être vécue dans une relation maritale, extra maritale ou amoureuse, à tous les âges de la vie »2.

1 NATIONS UNIES. 1993. Déclaration sur l’élimination de la violence; Résolution adoptée par l’assemblée générale de l’ONU (New-York, 20 décembre 1993).

2 Gouvernement du Québec (1995). Politique d'intervention en matière de violence conjugale. Prévenir, dépister, contrer. Québec: Gouvernement du Québec.

Les formes de violence conjugale

La violence peut se manifester sous diverses formes : violence psychologique, verbale, physique, sexuelle et économique .Bien qu’une personne puisse être victime d’une seule forme de violence, plusieurs formes peuvent être présentes de façon concomitante. De même, les formes de violence exercées à l’endroit d’un partenaire peuvent changer dans le temps.

Formes

Particularités

Manifestations

Violence psychologique

  • Subtile
  • Difficile à détecter par l'entourage et par la victime
  • Dévalorisation de l'autre
  • Attitudes et propos méprisants
  • Humiliation, dénigrement
  • Chantage
  • Négligence
  • Isolement social, contrôle des sorties et des fréquentations (contrôle relationnel)
  • Violence sur les objets et les animaux

Violence verbale

  • Souvent banalisée
  • Accompagne la plupart du temps les autres formes de violence
  • Sarcasmes, insultes
  • Hurlements
  • Propos dégradants et humiliants
  • Chantage et menaces
  • Ordres intimés brutalement

Violence physique

  • La plus médiatisée
  • Blessures souvent déguisées en accidents
  • Coups et bousculades
  • Brûlures et morsures
  • Exercer une contrainte physique
  • Homicide

Violence sexuelle

  • Souvent cachée en raison des tabous
  • Agressions sexuelles
  • Imposition d'actes dégradants
  • Harcèlement, intimidation, manipulation ou brutalité en vue d'une relation sexuelle non consentie
  • Viol conjugal (reconnu depuis 1983 comme un acte criminel)

Violence spirituelle

  • La plus méconnue
  • Contrôle des pratiques religieuses
  • Dénigrement des croyances
  • Adhésion  forcée à des rituels ou pratiques religieuses.

Violence économique

  • Répandue, mais méconnue
  • Privation ou contrôle des ressources financières et matérielles
  • Contrôle et surveillance des activités économiques
  • Création d'une dépendance financière